Écuries,  F1,  Pilotes

A dix jours du lancement officiel de la saison, on reprend la route!

Si au final la saison de F1 n’a pas vraiment commencé (Pas d’essais libres en Australie en mars). Elle est maintenant à nos portes avec un début en Autriche avec un programme double et un premier GP le 5 juillet. Silly Season vous dites? Oui! Et pas qu’un peu!

Liberty Media et la FIA prévoient une saison resserrée avec, pour l’instant, 16 courses au calendrier qui, soyons honnêtes, va demander un effort considérable aux équipes. Quand on sait que sur les GP 89 personens seulement pourront être présentes, un turn-over est à prévoir. Pour le bien ou non, ça va dépendre des résultats en pratique.

Mais du coup, est-ce que ce championnat 2020 sera aussi intéressant et valable dans ces conditions? Personnellement je pense que oui, d’autant qu’avec le décalage de la nouvelle réglementation en 2022 et les gels de développement qui vont avec cette saison, la hiérarchie ne risque pas d’être bousculée mais c’est peut-être l’occasion pour certaines équipes de se rapprocher des meilleurs… Pour le meilleur.

En plus de ça, les pilotes vont avoir les dents qui rayent le bitume (parce que le sim-racing c’est bien, mais ça fait pas tout non plus), ce qui promet un départ très très chaud en Autriche le 5 juillet en après-midi.

Tout ça pour dire que je repars avec vous pied au plancher. Et comme dirait Pierre Houde : « Et on roule sur sports-meca.com! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *