Imola 1994 dramatic start.
Éditos,  F1

Et si on commençait par se connaître?

Sports-Meca.com est avant tout une aventure simple et sincère pour partager avec vous ma passion du sport automobile. Même si le concept n’est pas nouveau et que bien d’autres ont lancé leur site ou même leur chaîne YouTube sur le sujet, je ne suis pas là pour essayer de concurrencer qui que ce soit. Le but premier, c’est de s’exprimer, tout simplement.

La porte d’entrée qui m’a fait adorer les courses sur circuit ou ailleurs, c’est évidemment la F1 du dimanche après-midi sur TF1 en France. Mon premier frisson de course dont je me souvienne est malheureusement un drame, à savoir la mort tragique d’Ayrton Senna le 1er mai 1994. Même si je l’ai entendu à la radio ce jour-là, ce fût le premier choc. Et étrangement, c’est par la suite que je me suis intéressé sérieusement à ces gladiateurs qui pouvaient se blesser sur un circuit ou pire encore mourir pour leur passion. Et il ne faut jamais oublier Roland Ratzenberger qui a lui aussi perdu la vie dans le même week-end…

Par la suite, c’est le rituel du dimanche avec mon père pour suivre les triomphes de Schumacher, Hill, Villeneuve (ce dernier me fascinait étant gamin parce qu’il n’était pas policé à l’époque et il ne l’est toujours pas aujourd’hui d’ailleurs). Puis vinrent les duels Schumacher/Häkkinen, puis d’autres dans les années 2000. Chaque période de la F1 a ses héros et il est probable que nous y reviendrons.

En parallèle, j’ai ouvert mes horizons à d’autres disciplines comme le WRC, l’Endurance (devenue le WEC), L’IndyCar plus récemment et bien sûr la Formule E dont j’ai vu en direct la seule édition qui s’est tenue à Montréal, ville où j’ai le bonheur de vivre actuellement.

J’ai pour habitude de faire deux choses quand je m’intéresse à un domaine et que je peux m’exprimer à ce sujet. D’un côté informer de ce qui se passe et donner mon avis sur les choses. Sports-Meca.com aura donc cette visée double, en prenant en compte ces facettes de manière équivalente autant que possible. Il est fort possible que certains de mes avis tranchés ne plairont pas à tous, mais c’est le but aussi. Que chacun y trouve son compte, moi le premier.

Si vous êtes prêts à me suivre dans cette belle aventure, rendez-vous dès la semaine prochaine pour un premier article en 2020. Le tour de chauffe est terminé, les rouges s’éteignent et on roule sur Sports-Meca.com!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *