Débriefings,  F1

Grand Prix d’Italie 2020 – Une course complètement dingue, y’a pas d’autres mots!

Si on s’est globalement ennuyés pendant la première moitié de l’épreuve, la seconde a été folle et je vais prendre le temps de vous expliquer pourquoi la victoire de Pierre Gasly est énorme!

Alors j’entends d’ici les esprits chagrins voire de mauvaise foi qui diront que la pénalité infligée à Lewis Hamilton n’est qu’à moitié justifiée et que la FIA n’a trouvé que ce moyen pour stopper leur pilote préféré et hissé au rang de dieu vivant, mais comme il l’a reconnu lui même, la pit-lane était fermée et il y est allé tout comme Antonio Giovinazzi. Ils ont été pénalisés pour ça, ça s’arrête là. On peut parler de la ourse maintenant?

Le mot de la course : INCROYABLE. Je n’ai pas d’autre mot pour qualifier ce qui s’est produit. Monza savait nous donner des courses folles (Coucou 2008) mais le temple de la vitesse a fait fort. Et c’est un podium mérité pour les 3 gaillards.

Pierre Gasly, un vainqueur qui a mené pour gagner : Circonstances de course ou pas (un drapeau rouge après un accident impressionnant de Charles Leclerc mais sans gravité pour lui, heureusement), qui a amené ceux qui ne s’étaient pas calés sur les arrêts habituels devant. Et ça a payé. Gasly par contre, il a dû batailler pour rester devant et tenir Sainz en respect. Du très bon travail pour les deux pendant que Stroll a tenu la 3e place après un 2e départ raté qui a tenu sa place. Une première victoire française en 24 ans, depuis Monaco 1996 et Olivier Panis. Du très très bon point. Et Bravo Pierre après tout ce que Red Bull t’a fait subir. VOILÀ. Et c’est triste pour Carlos oui. Un peu.

Les autres qui ont brillé : Norris solide parfait pour McLaren, Bottas la brave bête, les autres bons. C’est difficile de voir de belles choses. Bon, revenons sur Bottas, qui après un raté en tour de reconnaissance avait l’air d’être nulle part. Les Renault solides oui. Perez qui accroche le dernier point. Lewis Hamilton qui remonte de la dernière place en route pour finir à la 7e place. C’est avec force je le reconnais.

Les abandons : Vettel qui perd ses freins, Verstappen plus de moteur, (coucou le mode fête en moins!), KMag au revoir mais surtout l’accident de Leclerc qui a tout redistribué.

Les stratégies des équipes : Alpha Tauri qui tente et qui réussit cette fois, contrairement à la Belgique, McLaren et Racing Point, c’est plutôt réussi aussi.

Si je ne dis pas grand chose, c’est qu’au final, Gasly avec Alpha Tauri claque des tonnes de becs avec énormément de talent depuis qu’il est revenu dans l’écurie, Sainz est deuxième et un futur grand, Stroll lui est à sa place qui pouvait viser une victoire possible. Le fait est que le pilote le plus complet qui triomphe et c’est tellement mérité. Victoire pour la France? Je ne me prononcerais pas, par avis personnel. Je reconnais la victoire du pilote jeté par Red Bull qui va jouer les hypocrites. L’esprit cocardier, c’est pas pour moi, pas pour la France. Au moins vous le savez. BRAVO PIERRE! J’ai tellement adoré ce podium et ces 3 pilotes là. Et j’ai tellement hâte à la compilation des radios demain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *